RSS

Qui suis je ?

4 avril 2015

13. Tlemcen, Roger Cousinet

Saba Lune je suis le jour, la clarté du soleil.

Je suis un flambeau d’un chandelier qui éclaire et rend les nuits lunaires.

Je suis une source de vérité, une intelligence et tout un siècle lumineux par un savoir et par des idées qui éclairent les esprits.

Je suis une luminescence qui réchauffe les corps et le cœur  sans chaleur.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

7 Réponses à “Qui suis je ?”

  1. Artisan de l'ombre Dit :

    QUI SUIS-JE ?——Qui-suis-je ? Éternelle question existentielle, qui empêche les hommes de dormir probablement depuis qu’ils sont sortis de l’eau. Si on aspire au bonheur et à la réussite dans sa vie, il est nécessaire de réfléchir à qui l’on est. Pourquoi ? Simplement parce que celui qui sait qui il est, et qui sait où regarder pour se voir tel qu’il est vraiment construit les fondations d’une confiance en soi inébranlable. Mais comment trouver la réponse à cette question ? Comment savoir qui on est et ce qu’on est ?

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  2. Artisan de l'ombre Dit :

    Le regard des autres ?
    Suis-je ce que je vois dans le regard des autres ?
    Non. Tout d’abord, ce qu’on CROIT voir dans le regard des autres, c’est ce qu’on y projette : c’est ce qu’on croit être. C’est un reflet de l’image qu’on a de soi, terni par ses doutes, ses craintes et ses complexes.
    Le timide croit être ce qu’il voit dans le regard des autres. Et comme il n’a pas confiance en lui, il y voit quelque chose d’imparfait, d’inadéquat et dont il a honte.
    La réponse est à chercher ailleurs.—Ce que je montre ?
    Suis-je ce que je vois en me regardant dans un miroir, en m’écoutant parler ?
    Non. Parce que croire que l’on est ce que l’on montre, revient à dire que ce que l’on ne montre pas n’existe pas, ou nous est étranger.—Ca revient à nier toute vie intérieure, toute profondeur.
    Le narcissique qui mise tout sur son apparence, jusqu’à être fasciné par son image, n’est finalement qu’un névrosé soumis au regard des autres et à leur approbation – un timide extraverti, parce qu’il ignore tout de qui il est : il a besoin du regard des autres pour se sentir visible, il ne se comprend qu’à travers le regard des autres.
    Ce qu’on me dit que je suis ?
    Ça … ça dépend de vous : si vous êtes un mouton, alors oui, vous êtes ce que le troupeau vous dit que vous êtes. Un mouton.
    Certaines personnes, désespérées par leur désir de trouver leur place, leur besoin de reconnaissance et d’approbation, passent leur vie à essayer de se conformer aux attentes des autres. Pour faire plaisir, pour pas avoir d’emmerdes, pour ne pas sentir le poids de la pression sociale, qui fait peur et pousse à regarder en soi.
    Ces personnes, encore une fois, croient être ce que leur renvoie le regard des autres, parce qu’elles ignorent où regarder pour se voir réellement et comprendre qui elles sont réellement – ou alors, parce que ça ne les intéresse pas, et qu’elles veulent simplement une vie peinarde et sans histoires.
    Vous, je sais pas, mais pour moi, une vie sans histoires c’est pas la vie.—On est ce qu’on veut être ?–Non.–Si on était ce qu’on veut être, je serais une super mamie !.
    Bon, assez de teasing. La réponse est finalement simple.—-On est ce qu’on OSE être (et dans une certaine mesure, ce qu’on pense être).—Sans vouloir faire dans le dramatique, prenez 5 minutes pour réfléchir à ça et à ce qui suit.—On est ce qu’on ose être—C’est ce que tu oses faire dans / de ta vie qui définit les contours de celle-ci.—Ta personnalité est délimitée par l’image que tu as de toi : ce que tu crois être, ce dont tu es fier en toi, ce dont tu as honte, tes croyances limitantes (”Je suis un looser”), tes complexes… Ta personnalité va s’épanouir à l’intérieur de ces limites…. sachant que c’est l’image que tu as de toi et la richesse / solidité de ta personnalité qui conditionnent ta propension (ta tendance et ta capacité) à prendre des risques et à oser aller de l’avant pour affronter l’inconnu et avancer / évoluer dans ta vie.
    En fait,—1. On est ce qu’on ose faire et être,—2. On ose faire et être ce qu’on pense AVOIR LE DROIT et ÊTRE CAPABLE d’oser faire et être—

    Un timide qui pense qu’il ne vaut rien, ou que tout est compliqué et que de toute façon, c’est un looser, aura du mal à développer une personnalité riche et équilibrée, et aura du mal à vivre une vie passionnante.

    Une personne qui pense que le monde l’attend, et qu’il lui suffit d’aller chercher ce que la vie a à lui offrir aura une vie bien plus intéressante. Chaque vie se vaut, nous sommes d’accord, mais à choisir, je prends celle-là et pas celle du timide.

    Une autre façon de se définir est de dire qu’on est la somme de ses expériences et de ses rencontres. Oui, c’est vrai – mais finalement, la somme de ses expériences et rencontres, c’est tout ce qu’on a osé faire et être dans sa vie.

    Si les seules limites dans la vie à ce qu’on peut accomplir, construire et conquérir, c’est ce qu’on pense avoir le droit et être capable d’oser faire et être (hormis le facteur « difficulté technique / physique, qui se travaille malgré tout), alors travailler sur ses croyances limitantes et sa perception de soi et du monde ouvre des perspectives quasi illimitées à celui qui veut réussir sa vie.

    Et là, comme toujours, tout est question de courage intellectuel et de volonté. A vous de voir ;)

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  3. Artisan de l'ombre Dit :

    mamieyaya, Posté le mardi 31 mars 2009 09:09
    moi je crois qu’il faut être aventurière, avide de connaître les gens, et de voir ou sont nos limites!!
    courage, non je ne dirait pas ce que c’est cela, mais une certaine liberté et de voir la vie sur toutes ses formes et aléas! et de savoir ce que les autres pélerins pensent de ce périple et pourquoi ils le font? cela fait parti du « jeu »

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  4. Artisan de l'ombre Dit :

    Tu alignes 100 personnes, et toutes auront un avis différent…………….quoi dire d’autre???

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  5. Artisan de l'ombre Dit :

    heidi30743, Posté le samedi 28 mars 2009 16:42
    Je pense que l’on est tous différents, dans nos façons de penser et d’agir, pour de nombreuses raisons : notre éducation, les influences bonnes et mauvaises de certaines personnes, auxquelles ont ne peut échapper lorsqu’on est seulement un jeune enfant ; que ce soit au sein de la famille, à l’école, etc … de notre caractère (extraverti, introverti) on doit respecter la différence, De notre intelligence, et il y a plusieurs formes d’intelligences!! Malheureusement, personnes n’est égal dans de nombreuses situations, . L’idéal dans la vie, c’est d’arriver, suffisamment tot, à prendre conscience de sa conscience : à travers nos échanges avec d’autres, qui peuvent être difficiles, à travers les livres, et faire ainsi un cheminement intérieur pour se connaitre. Ensuite, il faut s’accepter, et avoir envie de s’améliorer, mais pour qui, pour quoi ? ou en rester là, après tout pourquoi pas? Ce genre d’expériences sera de toute façon très enrichissant, puisque tu te sens appelée, finalement ! Ton amie Kris

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  6. Artisan de l'ombre Dit :

    heidi30743, Posté le samedi 28 mars 2009 16:28
    C’est vrai que l’on s’enrichit quand on va au delà de ses limites. Mais, là encore, tout est discutable et différent selon les personnes….Je vais continuer à lire tes explications, bisous, bon week end ! KRIS

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  7. Artisan de l'ombre Dit :

    michelle, Posté le samedi 28 mars 2009 15:07
    quel travail quel talent tu as ! sincères félicitations et admiration pour tout ce que tu as déjà mis en oeuvre et tout ce que tu as mis sur ton blog je suis béate d’admiration . Je te fais de gros bisous et je te dis courage mais je sais que tu en as . Michelle

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

Laisser un commentaire

femmebattueencolere |
lesoufflecestmavie |
tribulationsdepsys |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | kabylia2007
| journalducentre
| thegamerzone