RSS

Grammaire projet 2 Séquence 1

3 décembre 2014

Grammaire, Projet 02 Séq.1

Déroulement de la leçon du jour

I/- Phase de sensibilisation : Analyse des deux phrases simples (GN/S+GV)

II/- Phase d’imprégnation :
Le lion est un animal sauvage car il vit dans la savane .c’est un carnivore parce qu’il se nourrit de viande. Puisqu’il est fort il est considéré le roi de la forêt. Comme le gibier manque, le lion est menacé. 
1. Lecture du support
2. De qui parle –t- on dans ce texte ?
3. Combien de phrases y a-t-il dans ce texte ?
4. Analyse des phrases
• Le lion est un animal sauvage /car il vit dans la nature
P1 P2
P1 : proposition principale
P2 : proposition subordonnée circonstanciel de cause
• C’est un carnivore/ parce qu’il se nourrit d’herbe
P1 P2
• puisqu’il est fort / il est considéré le roi de la forêt.
P2 P1
• comme le gibier manque ,/le lion est menacé.
P2 P1
 La subordonnée de cause répond à quelle question ?
 Pourquoi ? Pour quelle raison ?
 Par quels mots est introduite chaque subordonnée ?
 Comment appelle –t- on ces mots ?

III/- Phase de structuration :
Je retiens.
La subordonnée de cause indique pourquoi, pour quelle raison, se fait l’action exprimée par le verbe de la proposition dont elle dépend.

 Il mange parce qu’il a faim.++++il mange pourquoi?

Pour exprimer un rapport de cause, on utilise les articulateurs suivants : parce que – car – puisque- comme.
• Parce que et car introduise une cause.
Exemple : – Je ne suis pas venu parce que j’étais malade.
- Je ne suis pas venu car j’étais malade.
• Puisque et comme expriment une cause connue des interlocuteurs et s’emploient souvent en début de la phrase.
Exemple : – Puisque personne ne m’écoute, je m’en vais.
- Comme personne ne m’écoute, je m’en vais.
IV/- Phase d’évaluation:
Activité 1

I) Souligner la subordonnée circonstancielle de cause et encadre la conjonction de subordination qui l’introduit
Je ne l’ai pas trouvée parce qu’elle était sortie.
Puisque tu travailles, tu réussiras.
Etant donné qu’il pleut, le match sera remis.
On Il a dérapé parce qu’il roulait trop vite.
Comme il fait beau nous pique-niquerons.
II) Réunis les deux phrases à l’aide d’une conjonction de subordination de cause.
J’aime ce village. Il est toujours fleuri.
La route est barrée. La rivière déborde.
Il est inutile de prendre ce médicament. Tu ne souffres plus.
Sandra est très fatiguée. Elle ne s’est pas reposée.
On a appelé le médecin. Lynda s’est gravement blessée.

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

femmebattueencolere |
lesoufflecestmavie |
tribulationsdepsys |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | kabylia2007
| journalducentre
| thegamerzone