RSS

Vréroche Par Nora Aceval et Djamel Areski

Vréroche Par Nora Aceval et Djamel Areski dans Contes Vréroche-213x300Le texte du conte

Amachahou ! Par tous les temps, sur un mont escarpé de la Grande Kabylie, le petit Vréroche faisait paitre son troupeau de chèvres. Un jour, le loup lui dévora sa biquette préférée. Vréroche en fut meurtri. Il rentra des pâturages les yeux inondés de larmes. Sa mère le consola et lui servit un couscous. Vréroche refusa d’y goûter. Elle lui prépara une bonne galette pour lui ouvrir l’appétit. Il la repoussa. Inquiète, elle fit des beignets. Vréroche en raffole ! Mais Vréroche, inconsolable, continua obstinément à refuser toute nourriture.

Excédée, sa mère ordonna au bâton :
- Bâton ! Frappe Vréroche qui ne veut pas manger.
- Non ! Non ! Vréroche ne m’a rien fait.

Face à cette désobéissance, la mère se tourna vers le feu :
- Feu ! Brûle le bâton qui refuse de frapper Vréroche qui ne veut pas manger.
- Non ! Non ! Le bâton ne m’a rien fait.

La mère ne baissa pas les bras et s’adressa à l’eau :
- Eau ! Eteins le feu qui refuse de brûler le bâton qui refuse de frapper Vréroche qui ne veut pas manger.
- Non ! Non ! Le feu ne m’a rien fait.

De plus en plus excédée, elle appela le veau :
- Veau ! Bois l’eau qui refuse d’éteindre le feu qui refuse de brûler le bâton qui refuse frapper Vréroche qui ne veut pas manger.
- Non ! Non ! L’eau ne m’a rien fait.

Elle saisit le couteau et lui dit :
- Couteau ! Tranche les oreilles du veau qui refuse de boire l’eau qui refuse d’éteindre le feu qui refuse de brûler le bâton qui refuse de frapper Vréroche qui ne veut pas manger.
- Non ! Non ! Le veau ne m’a rien fait.

Elle en appela au forgeron :
- Forgeron ! Brise le couteau qui refuse de trancher les oreilles du veau qui refuse de boire l’eau qui refuse d’éteindre le feu qui refuse de brûler le bâton qui refuse de frapper Vréroche, qui ne veut pas manger.
- Non ! Non ! Le couteau ne m’a rien fait.

Elle commanda à la corde :
- Corde ! Ligote le forgeron qui refuse de briser le couteau qui refuse de trancher les oreilles du veau qui refuse de boire l’eau qui refuse d’éteindre le feu qui refuse de brûler le bâton qui refuse de frapper Vréroche qui ne veut pas manger.
- Non ! Non ! Le forgeron ne m’a rien fait.

Elle ordonna à la souris :
- Souris ! Ronge la corde qui refuse de ligoter le forgeron qui refuse de briser le couteau qui refuse de trancher les oreilles du veau qui refuse de boire l’eau qui refuse d’éteindre le feu qui refuse de brûler le bâton qui refuse de frapper Vréroche, qui ne veut pas manger.
- Non ! Non ! La corde ne m’a rien fait.

La mère enjoignit au chat de la voisine de croquer la souris.
- Miaou ! Avec grand plaisir, dit le chat qui s’avança vers la souris.

La souris prit peur et se dirigea vers la corde. La corde, à son tour, se dirigea vers le forgeron. Le forgeron se dirigea vers le couteau. Le couteau se dirigea vers le veau. Le veau se dirigea vers l’eau. L’eau se dirigea vers le feu. Le feu se dirigea vers le bâton et le bâton se souleva pour frapper Vréroche. Enfin, Vréroche se mit à manger. Il se régala des beignets, de la galette et du couscous. Depuis, il ne bouda plus aucun repas.

Il devint si grand et si fort que jamais plus aucun loup ne lui dévora une chèvre de son troupeau !

Mon histoire est partie dans les broussailles et moi j’ai dégringolé de la montagne !

——————————————————————————————-

Vréroche
Pays de collecte : Algérie. Un conte dit en français par Nora Aceval et en arabe algérien
par Mustapha Chaïb.
COMPRÉHENSION ET EXPRESSION ORALE
Écoute sélective du conte pour retrouver les personnages et le lieu du récit.
Retrouver le sens des dialogues grâce à l’intonation : reproches, regret, refus froid ; déception…
Expression
Expressions spontanées et à chaud des élèves, leurs impressions après l’écoute du conte.
Ils peuvent aussi jouer les dialogues qu’ils auront choisis.
Ils pourront par exemple changer les dialogues en imaginant d’autres situations plus amusantes
pour amener Vréroche à manger. Laisser les élèves travailler leur imagination.
Vocabulaire
Recenser le vocabulaire relatif à la campagne : troupeau de chèvres – Pâturage – veau – loup –
forgeron.
Chercher le sens de ces mots dans le dictionnaire si nécessaire.
EXPLORATION ET ANALYSE
Lecture du texte
Retrouver, dans l’ordre décroissant, tous les éléments évoqués dans le texte (le chat, la souris, la
corde, le forgeron, le couteau, le veau, l’eau, le feu, le bâton, Vréroche, repas) et les actions qu’ils
accomplissent : croquer – ronger – ligoter – briser – trancher – éteindre – boire – brûler – frapper.
Quelles relations entretiennent tous ces éléments entre eux ? (Relations d’interdépendance, de
liaison, d’enchaînement logique).
Reprendre ces mots dans le sens inverse (en commençant par le dernier mot – Vréroche refuse
de manger – pour remonter la chaîne et retrouver ainsi toute l’histoire.)
Faire remarquer la progression (la structure) en escalier du conte que l’enseignant peut
éventuellement schématiser.
Objectifs culturels :
Traditions culinaires : Se documenter sur le couscous et la galette pour retrouver leurs
ingrédients mais aussi leur appartenance géographique : principaux repas de la Méditerranée du
sud.
Remarques sur la formule d’ouverture du conte : Amachahou ! Différentes des autres formules.
Amachahou c’est le masculin de tamachahout (conte), long conte. Formule propre aux contes
Berbères de Kabylie.

APPRENTISSAGES LINGUISTIQUES
Temps verbaux
Impératif : Relever tous les dires de la mère de Vréroche :
Bâton ! Frappe Vréroche qui ne veut pas manger.
Feu ! Brûle le bâton !
Etc.
Relever les verbes ; souligner leurs sens, mettre en évidence l’impératif.
Substitution : introduire les autres formes : frappe – frappons – frappez.
Chercher d’autres exemples personnels et contextualisés.
Passé simple – imparfait : temps du récit.
Syntaxe : L’emploi du pronom relatif qui.
Feu ! Brûle le bâton qui refuse de frapper Vréroche qui ne veut pas manger.
Chercher la fonction du pronom relatif qui : (remplace le nom, le sujet, sert à éviter la répétition).
Ex. Feu ! Brûle le bâton. Le bâton refuse de frapper Vréroche. Vréroche ne veut pas manger.
Chercher d’autres phrases dans le texte construites sur le même modèle et transformer-les en
des phrases simples comme dans le modèle précédent.
PRODUCTION ÉCRITE
Résumer le conte à partir de ces éléments : Vréroche, bâton, feu, eau, veau, forgeron, corde,
souris, chat, pour retrouver la première partie de ce récit.
Remonter la chaine pour retrouver la suite et la fin.
EXTENSION
Faire un court récit en s’inspirant de la structure de récit (progression en escalier).
Fiche pédagogique rédigée dans le cadre de « Conte-moi la francophonie » par Djamal Areski, enseignant algérien.
Avec le soutien du Fonds Francophone des Inforoutes et du Ministère des affaires étrangères.

,

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

femmebattueencolere |
lesoufflecestmavie |
tribulationsdepsys |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | kabylia2007
| journalducentre
| thegamerzone